Actualités

Découvrez le reportage sur l'EHC à la RTS

Alors qu'on évoque une deuxième vague possible de pandémie de CoVID-19, l'EHC s'y prépare après avoir pu reprendre à 90 % ses activités.

Découvrez le reportage de la RTS dans le journal de 12h45 (2ème sujet), par Manon Germond et Hugues Buchard.

La parole à Dr Mikael de Rham, Directeur général de l'EHC, Prof. Marchetti (Médecin chef au Département de médecine de l'EHC) et Valérie Klein (Directrice adjointe des soins à l'EHC).
 

Partager:

Vidéo : l'EHC au coeur du CoVID-19

Découvrez, sous forme de clip vidéo, le témoignage des moments intenses vécus durant le pic de la pandémie du CoVID-19 à l’EHC.

Pendant plusieurs jours, Raphaël Dupertuis a été au cœur du quotidien des professionnel·le·s de l’EHC et a filmé l’incroyable travail accompli par toutes les équipes et sur tous les sites EHC.  

Des images magnifiques qui mettent en lumière la solidarité, la bienveillance et l’engagement de tout le personnel de l’EHC, au service des patient·e·s et des résident·e·s. Un immense MERCI à toutes et tous !

Partager:

Réinsertion professionnelle réussie à l’EHC

Guillaume Decrausaz et Hasnaâ Sbitti ont été engagés à l’EHC à la suite d’une reconversion et d’une réinsertion professionnelle. Guillaume Decrausaz exerce maintenant en tant que secrétaire en chirurgie 1 et 2 à l’Hôpital de Morges tandis que Hasnaâ Sbitti travaille au secrétariat central de médecine et de pédiatrie. Témoignages glanés auprès de ces deux collaborateur·trice·s motivés qui apprécient les conditions de travail offertes à l’EHC.

L’EHC possède un accord avec l’OSEO (Œuvre Suisse d'Entraide Ouvrière) sur les mesures spécifiques appelées les Programmes d’emplois temporaires (PET) et collabore avec d’autres organismes de réinsertion pour d’autres prestations.

De transporteur à secrétaire médical

Détenteur d’un CFC, Guillaume Decrausaz a d’abord travaillé comme transporteur puis, dans le cadre d’un accompagnement proposé par l’association ProLog emploi, il a rejoint l’EHC pour un contrat à durée déterminée. « J’y ai bénéficié d’un excellent accueil » confie-t-il. Ce stage lui a permis de se former puis de signer un CDI fin 2019. A ce poste, il apprécie particulièrement « d’être au service de l’humain, tout en découvrant un univers médical et hospitalier ». Autodidacte, il se plonge de par lui-même dans la terminologie de son service. « La formation à son poste par une de nos collègues s’est très bien passée. Motivé, il est toujours intéressé à apprendre ce qui rend la collaboration agréable » témoigne Gisela Muller, ICUS en chirurgie qui l’a supervisé.

Les soins sous un nouveau regard

Hasnaâ Sbitti a, quant à elle, été titularisée et engagée à l’EHC après un Programme d’emploi temporaire de l’OSEO, qui s’est terminé en 2018. Après plusieurs années d’expérience en tant qu’infirmière au Maroc, elle a pu bénéficier d’une équivalence de la Croix-Rouge Suisse qui lui a permis d’exercer en Suisse en tant qu’ASSC (Assistante en soins et santé communautaire). Suite à la naissance de son premier enfant, elle s’est arrêtée de travailler puis s’est reconvertie vers le secrétariat médical. Appréciant les contacts avec les patient·e·s – notamment les enfants en pédiatrie –  et les équipes médicales, elle souligne « apprécier le travail en équipe et rédiger les rapports médicaux pour les patient·e·s ».

Partager:

L’EHC s’engage en faveur du don d’organes

L’EHC et sa Direction soutiennent concrètement le don d’organes en s’associant à la Journée nationale du don d’organes qui a lieu le samedi 12 septembre 2020, en coopération avec Swisstransplant.

La Direction de l’EHC est particulièrement sensible au manque de donneur·euse·s d’organes en Suisse. Pleinement conscients de ces enjeux, le Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC ainsi que Valérie Klein, Directrice adjointe des soins à l’EHC et Valérie Mondou, Coordinatrice locale du don d’organes, ont ainsi lancé la campagne de sensibilisation au don d’organes le lundi 7 septembre.

Une borne pour s’inscrire et un stand de sensibilisation à l’Hôpital de Morges

Du jeudi 3 septembre au lundi 21 septembre 2020, les visiteur.euse.s ainsi que les collaborateur.trice.s de l’EHC pourront également s’inscrire au Registre national du don d’organes via une borne située à proximité de la réception de l’Hôpital de Morges (niveau3). Ce registre permet à toutes les personnes de 16 ans et plus, d’enregistrer en ligne leur décision, ce  qui apporte de la certitude et de la sérénité pour  les donneur·euse·s d'organes et pour leurs proches.

Le vendredi 11 septembre 2020, un stand de sensibilisation au don d’organes sera installé entre 11h00 et 15h00 devant la cafétéria du personnel de l’Hôpital de Morges (niveau 0). Les collaborateur·trice·s de l’EHC ainsi que les visiteur·euse·s de l’hôpital pourront ainsi s’informer sur les thématiques du don d’organes.

Photo © EHC
Légende (de gauche à droite) : Valérie Klein, Directrice adjointe des soins à l’EHC, Valérie Mondou, Coordinatrice locale du don d’organes et Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC

Partager:

CoVID-19 : informations sur les visites auprès de nos patient·e·s et résident·e·s

Conscient de sa responsabilité envers toutes et tous, l’Ensemble Hospitalier de la Côte conserve la ligne décidée il y a plusieurs semaines afin de protéger ses patient·e·s et ses résident·e·s.

  • Dans les hôpitaux de Morges, Aubonne et Gilly, les visites restent donc limitées à une visite par jour et par patient-e, d’une durée de 30 minutes. Horaires : de 14 :30 à 18 :30. Avec une personne à la fois dans les chambres de 2 et 4 lits.
     
  • Pour les visites aux résident·e·s dans les EMS de l’EHC, elles sont libres (sans contraintes d’horaires) et sous réserve du respect de certaines consignes, telles qu’un nombre maximum de visiteurs, prise de rendez-vous ou autres. Les visiteur·euse·s doivent respecter les gestes barrière, inscrire leur nom mais également favoriser les visites à l’extérieur et ne pas se réunir à plusieurs familles.

Partager:

Radiologie : des délais raccourcis, rapport express et horaires élargis

A l’Hôpital de Morges, le Service de radiologie met un point d’honneur à proposer une admission rapide à ses patient·e·s. Les horaires ont ainsi été récemment étendus. Depuis l’an dernier le Dr Osama Nadjar, Chairman du service, a mis en place une nouvelle équipe médicale, composée de trois radiologues chefs FMH. Quotidiennement, ils mettent leurs compétences au service des patient·e·s en pratiquant une large gamme d’examens et en travaillant en étroite collaboration avec les autres spécialistes de l’EHC. Ils ont réuni les conditions pour que les rapports écrits des examens soient délivrés rapidement, en 24-48h.

Un confort amélioré pour les patient·e·s

Différents aménagements ont été récemment apportés au sein du Service radiologie pour le confort des patient·e·s, notamment la rapidité des admissions effectuées dorénavant dans le service même. Par ailleurs, le service a nettement gagné en efficience et rapidité de transmission des résultats, par voie téléphonique en urgence afin de diminuer le temps d’attente. Le service transmet le jour même, ou au maximum dans les 24-48 h, le rapport écrit des examens aux médecins référents des patient·e·s. En parallèle, les horaires de l’IRM ont été dorénavant étendus du lundi au vendredi, de 8h à 18h00, ainsi que le samedi matin. A l’heure actuelle, l’Hôpital de Morges est le seul établissement régional à proposer une ouverture de son IRM le samedi matin, offrant ainsi une meilleure disponibilité à ses patient·e·s. La prise en charge optimale des patient·e·s avec pacemakers et défibrillateurs implantables suit un protocole de sécurité développé en collaboration avec le Service cardiologie de l’EHC.

Complémentarité de l’équipe de radiologie

L’équipe de radiologie est dotée d’un large éventail de compétences – de la sénologie à l’ostéo-articulaire en passant par l’antalgie –  et offre ainsi une gamme complète de prestations à ses patient·e·s (scanner spiralé, infiltrations du rachis, infiltrations sous ultrason et CT, biopsie). Le Dr Nadjar explique ainsi la démarche de l’équipe : « De manière collégiale et partageant une même vision, nous travaillons en complémentarité dans nos compétences respectives, ce qui nous permet de couvrir tout le spectre des activités radiologiques. »  Un nouveau médecin spécialiste FMH en neuro-radiologie viendra d’ailleurs, cette année, intégrer l’équipe qui possède déjà deux médecins chefs référents en sénologie (Dr Quc Duy Vo et Dr Arezki Bensaïd).

Dans des situations médicales complexes, le regard croisé et interdisciplinaire d’autres spécialistes est sollicité pour assurer la continuité des prestations. L’équipe TRM de radiologie s’est également formée en hypnose « L’Hôpital de Morges est précurseur dans ce domaine, ce qui permet d’accompagner les patient·e·s lors des examens radiologiques. L’IRM, par exemple, peut générer de l’anxiété par sa configuration en tunnel et les bruits qu’il émet ». Les témoignages élogieux de patient·e·s, attestent des nombreuses qualités d’une équipe qui se veut disponible et à leur écoute : « Vos collaborateur·trice·s sont très professionnels, très dévoués et très gentils envers les patient·e·s. »

Contact pour vos rendez-vous  :

Tél. 021 804 27 03
Email : radiologiex@ehc.vd.ch

Photo © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC

Partager:

Un centre médical d’envergure flambant neuf à Aubonne

Après six mois de travaux, le Centre médical d'Aubonne a accueilli ses premier·ère·s patient·e·s ce matin dans ses nouveaux locaux, entièrement rénovés. Pour mieux servir sa population, le centre a été réaménagé et agrandi pour offrir une nouvelle gamme de prestations dans un espace moderne et lumineux au cœur de la Côte. Devenu le plus grand centre médical de l’EHC, il compte désormais 10 cabinets de médecine de famille et de médecine spécialisée, une radiologie et un laboratoire.

Une offre complète au service de la région
Niché au cœur de la Côte, le Centre médical d’Aubonne a été entièrement réaménagé pour offrir des consultations de médecine de famille et de médecine spécialisée en psychiatrie et psychothérapie, en gynécologie-obstétrique, en orthopédie et en ophtalmologie ainsi que des prestations de physiothérapie, d'ergothérapie et de diététique. Il est aussi équipé de manière à pouvoir réaliser, sur place, les principales investigations de radiologie et de laboratoire et offrir ainsi une large palette de soins. « Avec cet agrandissement, les patient·e·s d'Aubonne bénéficient désormais des consultations de spécialistes et des investigations radiologiques au sein même de leur région » explique le Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC.

L’équipe médicale réunit des médecins installés de longue date sur Aubonne, comme le Dr Sébastien Jotterand et le Dr Yodok Lustenberger qui cherchaient depuis un certain temps à regrouper leurs compétences au sein d’une même structure et ainsi contribuer aux échanges interdisciplinaires dans la région, au bénéfice de leurs patient·e·s. « Rejoindre ce nouveau centre pour moi, plutôt qu’un rêve, c’est comme une récompense » se réjouit le Dr Jotterand. Entreprise formatrice, l'EHC permet également aux médecins de rejoindre le centre à temps partiel afin qu'ils puissent poursuivre leur formation postgrade.

Les 4 missions de l’EHC à Aubonne
Situé dans l’aile Est de l'Hôpital d'Aubonne, le nouveau centre a été complétement repensé sur une surface d’environ 500m2 avec une nouvelle ergonomie, des puits de lumière, une entrée dédiée au rez-de-chaussée de l’hôpital et un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite. Son agencement a été élaboré en collaboration avec les médecins qui s’y installent afin de répondre au mieux à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leurs patient·e·s. Luc-Etienne Rossier, Syndic d’Aubonne, est heureux de ce nouvel atout pour la région : « La création dans l’aile « Est » de notre hôpital de dix cabinets médicaux parfaitement complémentaires, accompagnés d’une radiologie et d’un laboratoire […] est, dès lors, une opportunité magnifique qu’Aubonne et toute la région saluent. Avoir ainsi, au cœur de la Côte, un panel médical de cette qualité est vraiment quelque chose d’exceptionnel. »

Proche des vignes et du bourg, l’Hôpital d’Aubonne est au service de sa région depuis 1873 et fait partie des trois hôpitaux à l’origine de la création de l’EHC. Depuis, il est devenu un concentré de l’institution avec un plateau hospitalier complet moderne et regroupe les 4 missions de l’EHC en un même lieu : la médecine de premier recours, renforcée par l’agrandissement du centre médical, les soins aigus avec des lits de médecine interne reconnus et une unité de soins palliatifs, un centre de traitement et réadaptation ainsi que des prestations de long séjour avec son EMS. « L’ensemble des Amis de l’Hôpital d’Aubonne est ravi de l’ouverture du nouveau centre médical car nous retrouvons, avec cette nouvelle offre médicale, notre hôpital. La population se réjouit également » conclut Gisèle Burnet, Présidente de l’Association des Amis de l'Hôpital d'Aubonne.

 Photo : © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC
Prise de rendez-vous ici

Partager:

La stérilisation centrale de l’EHC certifiée ISO 13485 : 2016

Dans le cadre de la poursuite des processus qualité, la stérilisation centrale de l’EHC est certifiée selon la norme ISO 13485 : 2016 (Dispositifs médicaux - Systèmes de management de la qualité - Exigences à des fins réglementaires).

Chaque année, un audit de suivi a lieu à la stérilisation centrale tandis que tous les trois ans, un autre audit permet le renouvellement du contrat de certification. La délivrance de la norme par l’Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS), marque l’aboutissement d’une étape importante. L’audit, à l’issue duquel la norme ISO a été délivrée, incluait l’évaluation et la démonstration de l’efficacité du processus de stérilisation des dispositifs médicaux, à travers différents objectifs et indicateurs. Toutes nos félicitations aux équipes qui ont mené ce projet !

Quel est le rôle de la stérilisation à l’EHC  ?

La stérilisation centrale de l’EHC, située à l’Hôpital de Morges, est spécialisée dans le retraitement des instruments médicaux qui sont utilisés lors d’interventions médicales. Ces derniers subissent un ensemble de procédés (désinfection, nettoyage, contrôle, emballage et stérilisation) visant à garantir la sécurité des patient·e·s.

 

Partager:

Hébergement : des polos colorés pour les collaborateur·trice·s

Les collaborateur·trice·s du Département hébergement de l’EHC bénéficient, depuis le mois de mai 2020, d’une nouvelle tenue. Des polos colorés et nominatifs ont remplacé les blouses d’intendance ou de soins qu’ils portaient jusqu’alors.

De cette manière, les professionnel·le·s des équipes interdisciplinaires œuvrant au quotidien au sein des unités sont reconnaissables par une couleur de polo spécifique aux soins, à l’animation et à l’intendance.

Ces nouvelles tenues contribuent à un climat plus chaleureux dans les EMS qui sont avant tout des lieux de vie. Elles correspondent à l’approche Humanitude© favorisant une vision du « prendre soin » plus globale et communautaire. Olivier Talon, Responsable socio-culturel et SAMS du Département hébergement précise ainsi : « Les polos demandent une certaine adaptation aux collaborateurs, avec l’abandon des blouses de soins aux multiples poches ou la tenue civile qui était en vigueur à l’animation. Cependant, ils sont un signe de ralliement à l’image de nos équipes interdisciplinaires, qui sont une forme de métissage de compétences. »

Partager:

Un nouveau centre médical de l’EHC ouvre ses portes à Echichens

Le tout nouveau centre médical de l’EHC à Echichens a accueilli ses premier·ère·s patient·e·s cette semaine. Au calme et dans un environnement verdoyant, il est situé dans le nouveau bâtiment flambant neuf de la Fondation Silo. Dans un contexte de pénurie de médecins généralistes, il offre des prestations ambulatoires principalement de médecine générale et de gériatrie. Très attendue par la population locale, l’équipe du centre se réjouit de démarrer son activité.

Une première dans le canton

Autant du côté de l’EHC que de celui de la Fondation Silo, on se réjouit de cette collaboration. La création d’un centre médical dans un EMS et, dans ce cas particulier, une structure dédiée au maintien à domicile relève d’un caractère pionnier. Dès ses débuts, cette collaboration entre les deux institutions est apparue comme une évidence. Elles bénéficient du même ADN, leur ancrage régional est complémentaire et les expériences de collaborations conduites à ce stade ont été parfaitement réussies. « Cette nouvelle équipe, avec une orientation particulière sur les besoins des seniors, complète parfaitement l’offre de 1er recours déjà existante dans la région et celle des centres médicaux de l’EHC » explique Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC. « Silo est heureux d’accueillir ce nouveau centre médical qui est un atout pour ses bénéficiaires, qu’ils soient en long ou court séjour en leur assurant un accès rapide à des prestations médicales adaptées à leurs besoins » précise Jean-François Pasche, Directeur de la Fondation Silo.

Un centre médical aux compétences pluridisciplinaires

Ce nouveau centre médical accueille pour l’instant des médecins généralistes et gériatres. Des médecins spécialistes viendront rejoindre l’équipe dans le courant de l’année. Dotée d’une sensibilité aux médecines complémentaires, l’équipe médicale collabore avec l’ensemble des partenaires de santé de la région, tout en bénéficiant de la proximité avec le plateau technique hospitalier. Le centre médical est aussi équipé de manière à pouvoir réaliser, sur place, les principales investigations (laboratoire) et les actes de soins de même que les consultations par visioconférence. Le centre médical dispose également de locaux spécifiquement adaptés aux personnes âgées, ainsi que d’un parking dédié, offrant ainsi à ses patient·e·s les meilleures conditions d’accessibilité. Pour les résident·e·s de la Fondation Silo, la proximité du centre et de ses équipes permet d’assurer une qualité dans leur accompagnement et leur suivi.

Partager:

Pages

Je m'abonne

Magazine Côteàcôte

Découvrez nos dernières actualités en recevant le Côteàcôte !