News

Journée mondiale du rein

Le Centre de dialyse et le Service de néphrologie de l’EHC se joignent à la campagne mondiale de sensibilisation aux maladies du rein, qui a lieu ce jeudi 12 mars 2020. L’insuffisance rénale, maladie dite « silencieuse », affecte environ 350'000 personnes en Suisse dont 30’000 souffrent d’une atteinte que l’on qualifie de « sévère ». Le Centre de dialyse de l’EHC accueille, depuis novembre 2019, ses patient·e·s dans un nouvel espace moderne et entièrement rénové.

10 ans de dialyse à l’EHC et un nouveau Centre de dialyse

L’EHC célèbre cette année les 10 ans de la dialyse, en offrant notamment à ses patient·e·s depuis quelques mois un tout nouveau confort au sein de son Centre de dialyse. Avec son design unique et son ergonomie exceptionnelle, ce dernier dispose d’une surface de quelque 350m² et d’une magnifique vue sur les Alpes et le lac Léman. Il bénéficie en outre d’équipements de pointe, d’horaires d’ouverture étendus (6 jours par semaine) et de 13 postes d’hémodialyse, pour répondre aux besoins des patient·e·s. Certain·e·s d’entre eux, dans les cas les plus graves, doivent effectivement se rendre trois fois par semaine pour bénéficier d’une hémodialyse durant quatre heures. « Il faut se rendre compte que ces personnes doivent aménager leur vie autour de la dialyse » explique Michael Rissoan, infirmier chef du Centre de dialyse de l’EHC. Avec ses équipements, le Centre de dialyse garantit une excellente qualité dans la prise en charge et le bien-être des patient·e·s tout en répondant aux meilleurs standards en termes de confort et de sécurité.

L’insuffisance rénale en quelques mots

Les reins sont au cœur du traitement des déchets produits par notre organisme et transportés par le sang. Ils trient et éliminent les toxines par les urines. Organes complexes, ils gèrent la concentration de minéraux dans le sang, aident à réguler la tension artérielle et soutiennent la transformation de la vitamine D dans son rôle d’absorbeur de calcium. L’insuffisance rénale diminue progressivement et de manière définitive ces fonctions essentielles du rein. Petit à petit, ils cessent d’éliminer et d’épurer les déchets de l’organisme. Maladie dite « silencieuse », elle évolue jusqu’à un stade bien avancé avant que les patient·e·s en ressentent les symptômes et est souvent détectée tardivement. Lors d’une insuffisance rénale, la dialyse se substitue alors au rôle du rein et nettoie le sang afin d’en éliminer les toxines.

Un dépistage précoce pour préserver les reins

Le dépistage se fait par des analyses de sang ou d’urine et plus il est effectué tôt, plus il permet de ralentir l’insuffisance rénale voire d’éviter qu’elle continue jusqu’à un point irréversible, où la dialyse et la greffe sont les seules alternatives possibles. Les personnes souffrant d’hypertension artérielle, de néphrites ou de diabètes sont particulièrement vulnérables à une insuffisance rénale. Lorsque la fonction rénale est réduite au moins à 15 %, il nécessaire de la remplacer, soit par l’hémodialyse (en milieu hospitalier), la dialyse péritonéale (à domicile) ou par une transplantation rénale. Pour prévenir l’insuffisance rénale, faites-vous dépister et suivez les recommandations d’hygiène de vie de votre médecin-traitant. 

Liens utiles :

Partager:

Limitation des visites aux patient·e·s à l’EHC

L'Ensemble Hospitalier de la Côte recommande fortement de limiter ou de renoncer, dans la mesure du possible, aux visites de proches à l’hôpital. L’objectif est de protéger au mieux les personnes hospitalisées en limitant au maximum le risque d’infection.

Pour rappel, en cas de symptômes ou pour toute question sur le coronavirus, contactez l’infoline au 058  463 00 00 ou consultez le site www.ofsp-coronavirus.ch

Partager:

Journée de la femme 2020

A l'occasion de la journée de la femme en cette année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, nous souhaitons saluer nos collaboratrices qui représentent près de 80% de notre personnel et les remercier pour leur engagement au quotidien au service de nos patient.e.s.

À l’instar de 34 entreprises, l’EHC s’est engagé en 2019 pour l’égalité salariale en signant la Charte pour l’égalité salariale dans les organisations proches du secteur public.

Partager:

Mars bleu : sensibilisation et dépistage du cancer colorectal

Le mois de mars est dédié à  la  sensibilisation et prévention du cancer colorectal. Maladie aux symptômes tardifs, le cancer du côlon est le troisième cancer le plus fréquent en Suisse, avec plus de 4000 nouveaux cas détectés chaque année. Un dépistage précoce, notamment avec une coloscopie, est primordial pour un traitement rapide et moins lourd.

Cet examen permet de visualiser la paroi interne du côlon et détecter des anomalies.  Découvrez en image la coloscopie et la gastroscopie pratiquées en ambulatoire à l'Hôpital de Morges de l'EHC par le Dr Stéphane Lelouch.

Crédits vidéo : © Laura Juliano pour l'EHC

Partager:

Journée des malades

 Ne vous arrêtez pas à ma maladie ! A l’occasion de la journée des malades, nous mettons les personnes souffrant d’une maladie au cœur de nos pensées et les applaudissons pour leur courage. Selon le rapport national de la santé de 2015, 2,2 millions de personnes souffrent d’une maladie chronique en Suisse.

L’EHC soutient la mission de l’association de la Journée des malades : sensibiliser le public aux personnes souffrant de maladies chroniques ou atteintes d’un handicap et présenter leur quotidien sous un autre angle.

Actif depuis 30 ans, le Centre d’antalgie de l’EHC traite et évalue différents type de douleurs chroniques et post-opératoires, apportant aux patients des techniques et thérapies de pointe cherchant à améliore leur qualité de vie.

Partager:

Coronavirus : recommandations de l'OFSP

Suite à l'évolution récente du coronavirus en Suisse, téléchargez ci-dessous les recommandations de prévention issues de l'OFSP (Office fédéral de la santé publique).
Pour toute question, n'hésitez pas à contacter l'infoline au 058 643 00 00. Plus d'information sur www.ofsp-coronavirus.ch

Recommandations de l'OFSP

Partager:

Dépistage gratuit du glaucome le 12 et 13 mars 2020

Du 12 au 13 mars 2020, l’EHC et le Dr Olivier Richoz organisent deux jours de dépistage gratuit du glaucome. Deuxième cause de cécité au monde, le glaucome est souvent associé à une pression intraoculaire élevée sans symptômes, causant une atteinte progressive du nerf optique et entraînant une perte du champ visuel.  Ses conséquences étant irréversibles, un dépistage et une prise en charge précoces sont cruciaux pour préserver la vision.

Dépistage à partir de 40 ans
Le risque de glaucome est proportionnel à l’âge, affectant principalement les personnes après 40-50 ans. Nous vous encourageons à réaliser un examen si vous n’avez pas eu de contrôle récent.

En 2019, sur plus 100 consultations réalisées lors de la semaine mondiale du glaucome par le Dr Richoz, environ 3 à 4 % ont permis de diagnostiquer un glaucome ou une forte suspicion de glaucome.

Examen gratuit sur rendez-vous
Prenez rendez-vous dès maintenant auprès du secrétariat du Centre du Simplon, à Renens au 021 635 36 11 ou par email rdvor@ehc.vd.ch pour une consultation gratuite le 12 ou le 13 mars 2020, de 8h00 à 19h00.

Lien utile  : swissglaucome.ch

Partager:

Le digital au service des patient·e·s des urgences à l’EHC

L’EHC vient de lancer une nouvelle application destinée aux patient·e·s des urgences de l’Hôpital de Morges. Disponible sur les stores Apple et Google, cette dernière leur permet, ainsi qu’à leurs familles, de connaître la fréquentation de chaque service des urgences ainsi que de se visualiser parmi les patient·e·s en attente. Des informations explicatives sur l’attente aux urgences et les actualités de l’EHC sont également disponibles, de même que la possibilité de contacter les urgences ophtalmologiques et les différents services de secours. L’application EHC Mobile constitue l’un des pans des projets d’envergure de l’EHC pour mieux orienter ses patient·e·s et améliorer les conditions d’attente et de prise en charge.

Une application mobile pour ses patient·e·s…

Chaque année, les urgences de l’Hôpital de Morges accueillent près de 20’000 patient·e·s adultes et près de 10’000 enfants, les urgences pédiatriques étant prises en charge par une filière spécifique. Les patient·e·s se présentant à l’Hôpital de Morges sont accueillis par un·e infirmier·ère expérimenté·e, formé·e à évaluer la priorité médicale – les urgences vitales étant traitées en premier – et non par ordre d’arrivée. Cet aspect a un impact direct sur le temps d’attente. Il arrive ainsi régulièrement que le personnel soignant installe un·e patient·e avant un·e autre arrivé·e plus tôt, ce qui suscite de la surprise et des interrogations.

Pour renseigner ses patient·e·s sur la fréquentation des services impliqués (pédiatrie, médecine générale, chirurgie et gynécologie) et leur permettre de se visualiser parmi les patient·e·s en attente, l’EHC a lancé une application baptisée EHC Mobile. Grâce à cette dernière, il est ainsi possible de connaître, par une icône colorée, la fréquentation des services d’urgence et de contacter les urgences ophtalmologiques de l’Hôpital de Morges. L’application permet par ailleurs aux patient·e·s ou à leurs proches, par le biais de la géolocalisation, d’afficher une carte Google ainsi qu’un plan pour se rendre directement aux urgences de l’Hôpital de Morges, en ayant connaissance ainsi du temps de parcours nécessaire et du trafic en temps réel. Une fois sur place et passées les portes de l’hôpital, il est possible d’afficher les patient·e·s en attente dans le service concerné.

Avec le lancement de cette application et en mettant le digital au service de l’humain, l’EHC dispense de précieux renseignements qui permettent d’informer ses patient·e·s en temps réel sur l’affluence aux urgences. D’autre part, elle permettra de soutenir, en interne, les infirmier·ère·s d’accueil et d’orientation (IAO) dans leur communication avec les patient·e·s puisque ces derniers donnent des informations aux patient·e·s sur les conditions de leur consultation.

…parmi un ensemble de projets dédiés aux urgences

Après l’ouverture de sa filière d’urgences pédiatriques en 2017, de ses urgences ophtalmologiques au Centre médical du Simplon à Renens en 2019, l’EHC poursuit dans cette lancée de projets liés aux urgences. Une filière dédiée aux urgences gynécologiques et obstétriques vient ainsi de voir le jour, début février 2020, à l’Hôpital de Morges. En complément des urgences de l’Hôpital de Morges, un tout nouveau centre d’urgences ambulatoires va être prochainement construit dans le quartier des Halles à Morges et devrait s’ouvrir en 2021. L’EHC adresse ainsi un message fort à son bassin de population, qui se résume ainsi  « nous sommes à vos côtés et nous prenons soin de vous ».

 

Partager:

Un accompagnement personnalisé proposé par l’EHC aux personnes concernées par les troubles de la mémoire

Doté d’une offre unique dans le canton de Vaud, le Centre d’Accueil Temporaire (CAT) Mémoire de l’EHC accueille les personnes qui sont aiguillées par le Centre Mémoire de la Côte et pour lesquelles un début de maladie d’Alzheimer ou d’autres troubles apparentés ont été diagnostiqués. Avec l’ouverture d’un nouveau lieu d’accueil à Rolle, depuis début février 2020, son offre se situe dans la continuité de l’accompagnement proposé depuis plus de 15 ans par l’EHC, qui comporte à la fois un accueil « standard » des bénéficiaires et un accueil spécifique dédié aux personnes concernées par les troubles de la mémoire.

Le CAT Mémoire, une offre  au service de la mémoire et de la vie sociale

«  Dans le contexte actuel de vieillissement de la population vaudoise, le CAT Mémoire répond directement aux enjeux sanitaires qui y sont étroitement liés, en proposant des prestations ciblées pour les personnes concernées par les troubles de la mémoire » explique André Jordan, Directeur de l’hébergement à l’EHC. «  Il permet notamment aux bénéficiaires de ses prestations de rester le plus longtemps possible à domicile, tout en leur permettant de maintenir les liens sociaux et d’entraîner leurs capacités cognitives.  »

Consciente des enjeux du vieillissement et en ayant à cœur de leur offrir un accompagnement adapté, la Direction de l’EHC et celle du Département hébergement de l’EHC concrétisent des projets menés sur le long terme. S’inscrivant ainsi pleinement dans une stratégie cantonale, le développement du CAT Mémoire de l’EHC – qui s’est étendu d’Aubonne à Morges, et dès février à Rolle – en fait partie. Pièce maîtresse du réseau d’établissements de l’EHC, il consiste dorénavant en ces trois lieux d’accueil qui couvrent une large région, pour répondre aux besoins de la population. Dès février 2020, pour les bénéficiaires du CAT Mémoire de Rolle, les activités se dérouleront ainsi dans les locaux du CAT « Le Maupas » de la Fondation Belle Saison, qui a ouvert ses portes en décembre 2019. Une journée portes ouvertes sera organisée pour la nouvelle structure à Rolle, dans le courant du mois d’avril 2020, afin de présenter à la population les bienfaits de ce projet et de la collaboration avec l’EHC.

Objectif : des compétences professionnelles au service des bénéficiaires et leurs proches

Le CAT Mémoire de l’EHC offre à ses bénéficiaires un accompagnement spécifique et personnalisé. L’entraînement régulier de leurs capacités cognitives de même qu’une vie sociale animée, par le biais d’un programme d’activités riches et stimulantes et des activités mémoire personnalisées, font partie de l’éventail de prestations proposées. Les proches des bénéficiaires des prestations du CAT sont quant à eux intégrés de manière continue dans la démarche dès l’admission des bénéficiaires et dans le cadre de la définition de leur projet d’accompagnement personnalisé. Des rencontres thématiques sont notamment proposées aux proches afin de leur offrir du soutien dans leur rôle d’accompagnant·e. L’approche adéquate des bénéficiaires souffrant de troubles de la mémoire est également assurée  par l’encadrement des équipes professionnelles et leur collaboration étroite avec la neuropsychologue, Alexia Deslex Maspero. L’objectif principal étant d’adapter les activités cognitives au plus près des besoins des bénéficiaires en ajustant l’entraînement cognitif en fonction de l’évolution des troubles cognitifs grâce à des exercices adaptés et ciblés.

Une coordination entre acteurs de la région

«  L’offre du CAT Mémoire est importante dans le réseau médico-social de la Côte car elle constitue un point d’ancrage et de relai dans des situations de vie sensibles et pour lesquelles il y a encore peu d’offre ambulatoire spécifique  » explique Olivier Talon, Responsable socio-culturel et SAMS (Structures d’accompagnement médico-sociales) au Département hébergement de l’EHC. Elle s’inscrit effectivement dans le cadre d’un partenariat, réalisé avec le Centre de la mémoire à Rolle et plus largement en collaboration avec les institutions du Réseau Santé La Côte et les médecins généralistes de la région.

© photo : Maud Guye-Vuillème pour l'EHC

Partager:

L'EHC ouvre des urgences gynéco-obstétriques 24h/24

L’EHC développe dès le mois de février 2020 à l’Hôpital de Morges des urgences gynéco-obstétriques, ouvertes 24h/24 et 7j/7. Sortant du flux des urgences adultes, cette filière spécialisée permet une individualisation de la prise en charge spécifique de la femme pour des urgences gynéco-obstétriques et une limitation du temps d’attente.

Un accès plus direct
Les urgences gynéco-obstétriques s’adressent à toutes les femmes souffrant d’une pathologie d’ordre intime ou d’un problème gynécologique lié à une grossesse. Situées au 5ème étage de l’Hôpital de Morges, elles sont directement accessibles sans passer par les urgences adultes ou l’accueil de l’Hôpital de Morges.  Sur place, une sage-femme accueille et évalue le degré d’urgence de chaque cas. Les patientes sont ensuite installées dans une salle de consultation puis examinées par un médecin gynéco-obstétricien. Une ligne téléphonique est aussi mise à disposition des patientes pour joindre la sage-femme de garde 24h/24, 7j/7 (079  139 13 48).

Une équipe dédiée
Les patientes bénéficient d’une approche complète et individualisée avec une équipe médico-soignante spécialisée et expérimentée, composée d’une sage-femme et d’un gynéco-obstétricien. Les urgences gynéco-obstétriques de l’EHC font aussi partie du pôle mère-enfant de l’EHC qui comprend la Maternité, la Pédiatrie, les Urgences pédiatriques et l’Unité de consultation gynéco-obstétrique.

Partager:

Pages

Je m'abonne

Magazine Côteàcôte

Découvrez nos dernières actualités en recevant le Côteàcôte !