News

Le digital au service des patient·e·s des urgences à l’EHC

L’EHC vient de lancer une nouvelle application destinée aux patient·e·s des urgences de l’Hôpital de Morges. Disponible sur les stores Apple et Google, cette dernière leur permet, ainsi qu’à leurs familles, de connaître la fréquentation de chaque service des urgences ainsi que de se visualiser parmi les patient·e·s en attente. Des informations explicatives sur l’attente aux urgences et les actualités de l’EHC sont également disponibles, de même que la possibilité de contacter les urgences ophtalmologiques et les différents services de secours. L’application EHC Mobile constitue l’un des pans des projets d’envergure de l’EHC pour mieux orienter ses patient·e·s et améliorer les conditions d’attente et de prise en charge.

Une application mobile pour ses patient·e·s…

Chaque année, les urgences de l’Hôpital de Morges accueillent près de 20’000 patient·e·s adultes et près de 10’000 enfants, les urgences pédiatriques étant prises en charge par une filière spécifique. Les patient·e·s se présentant à l’Hôpital de Morges sont accueillis par un·e infirmier·ère expérimenté·e, formé·e à évaluer la priorité médicale – les urgences vitales étant traitées en premier – et non par ordre d’arrivée. Cet aspect a un impact direct sur le temps d’attente. Il arrive ainsi régulièrement que le personnel soignant installe un·e patient·e avant un·e autre arrivé·e plus tôt, ce qui suscite de la surprise et des interrogations.

Pour renseigner ses patient·e·s sur la fréquentation des services impliqués (pédiatrie, médecine générale, chirurgie et gynécologie) et leur permettre de se visualiser parmi les patient·e·s en attente, l’EHC a lancé une application baptisée EHC Mobile. Grâce à cette dernière, il est ainsi possible de connaître, par une icône colorée, la fréquentation des services d’urgence et de contacter les urgences ophtalmologiques de l’Hôpital de Morges. L’application permet par ailleurs aux patient·e·s ou à leurs proches, par le biais de la géolocalisation, d’afficher une carte Google ainsi qu’un plan pour se rendre directement aux urgences de l’Hôpital de Morges, en ayant connaissance ainsi du temps de parcours nécessaire et du trafic en temps réel. Une fois sur place et passées les portes de l’hôpital, il est possible d’afficher les patient·e·s en attente dans le service concerné.

Avec le lancement de cette application et en mettant le digital au service de l’humain, l’EHC dispense de précieux renseignements qui permettent d’informer ses patient·e·s en temps réel sur l’affluence aux urgences. D’autre part, elle permettra de soutenir, en interne, les infirmier·ère·s d’accueil et d’orientation (IAO) dans leur communication avec les patient·e·s puisque ces derniers donnent des informations aux patient·e·s sur les conditions de leur consultation.

…parmi un ensemble de projets dédiés aux urgences

Après l’ouverture de sa filière d’urgences pédiatriques en 2017, de ses urgences ophtalmologiques au Centre médical du Simplon à Renens en 2019, l’EHC poursuit dans cette lancée de projets liés aux urgences. Une filière dédiée aux urgences gynécologiques et obstétriques vient ainsi de voir le jour, début février 2020, à l’Hôpital de Morges. En complément des urgences de l’Hôpital de Morges, un tout nouveau centre d’urgences ambulatoires va être prochainement construit dans le quartier des Halles à Morges et devrait s’ouvrir en 2021. L’EHC adresse ainsi un message fort à son bassin de population, qui se résume ainsi  « nous sommes à vos côtés et nous prenons soin de vous ».

 

Partager:

Un accompagnement personnalisé proposé par l’EHC aux personnes concernées par les troubles de la mémoire

Doté d’une offre unique dans le canton de Vaud, le Centre d’Accueil Temporaire (CAT) Mémoire de l’EHC accueille les personnes qui sont aiguillées par le Centre Mémoire de la Côte et pour lesquelles un début de maladie d’Alzheimer ou d’autres troubles apparentés ont été diagnostiqués. Avec l’ouverture d’un nouveau lieu d’accueil à Rolle, depuis début février 2020, son offre se situe dans la continuité de l’accompagnement proposé depuis plus de 15 ans par l’EHC, qui comporte à la fois un accueil « standard » des bénéficiaires et un accueil spécifique dédié aux personnes concernées par les troubles de la mémoire.

Le CAT Mémoire, une offre  au service de la mémoire et de la vie sociale

«  Dans le contexte actuel de vieillissement de la population vaudoise, le CAT Mémoire répond directement aux enjeux sanitaires qui y sont étroitement liés, en proposant des prestations ciblées pour les personnes concernées par les troubles de la mémoire » explique André Jordan, Directeur de l’hébergement à l’EHC. «  Il permet notamment aux bénéficiaires de ses prestations de rester le plus longtemps possible à domicile, tout en leur permettant de maintenir les liens sociaux et d’entraîner leurs capacités cognitives.  »

Consciente des enjeux du vieillissement et en ayant à cœur de leur offrir un accompagnement adapté, la Direction de l’EHC et celle du Département hébergement de l’EHC concrétisent des projets menés sur le long terme. S’inscrivant ainsi pleinement dans une stratégie cantonale, le développement du CAT Mémoire de l’EHC – qui s’est étendu d’Aubonne à Morges, et dès février à Rolle – en fait partie. Pièce maîtresse du réseau d’établissements de l’EHC, il consiste dorénavant en ces trois lieux d’accueil qui couvrent une large région, pour répondre aux besoins de la population. Dès février 2020, pour les bénéficiaires du CAT Mémoire de Rolle, les activités se dérouleront ainsi dans les locaux du CAT « Le Maupas » de la Fondation Belle Saison, qui a ouvert ses portes en décembre 2019. Une journée portes ouvertes sera organisée pour la nouvelle structure à Rolle, dans le courant du mois d’avril 2020, afin de présenter à la population les bienfaits de ce projet et de la collaboration avec l’EHC.

Objectif : des compétences professionnelles au service des bénéficiaires et leurs proches

Le CAT Mémoire de l’EHC offre à ses bénéficiaires un accompagnement spécifique et personnalisé. L’entraînement régulier de leurs capacités cognitives de même qu’une vie sociale animée, par le biais d’un programme d’activités riches et stimulantes et des activités mémoire personnalisées, font partie de l’éventail de prestations proposées. Les proches des bénéficiaires des prestations du CAT sont quant à eux intégrés de manière continue dans la démarche dès l’admission des bénéficiaires et dans le cadre de la définition de leur projet d’accompagnement personnalisé. Des rencontres thématiques sont notamment proposées aux proches afin de leur offrir du soutien dans leur rôle d’accompagnant·e. L’approche adéquate des bénéficiaires souffrant de troubles de la mémoire est également assurée  par l’encadrement des équipes professionnelles et leur collaboration étroite avec la neuropsychologue, Alexia Deslex Maspero. L’objectif principal étant d’adapter les activités cognitives au plus près des besoins des bénéficiaires en ajustant l’entraînement cognitif en fonction de l’évolution des troubles cognitifs grâce à des exercices adaptés et ciblés.

Une coordination entre acteurs de la région

«  L’offre du CAT Mémoire est importante dans le réseau médico-social de la Côte car elle constitue un point d’ancrage et de relai dans des situations de vie sensibles et pour lesquelles il y a encore peu d’offre ambulatoire spécifique  » explique Olivier Talon, Responsable socio-culturel et SAMS (Structures d’accompagnement médico-sociales) au Département hébergement de l’EHC. Elle s’inscrit effectivement dans le cadre d’un partenariat, réalisé avec le Centre de la mémoire à Rolle et plus largement en collaboration avec les institutions du Réseau Santé La Côte et les médecins généralistes de la région.

© photo : Maud Guye-Vuillème pour l'EHC

Partager:

L'EHC ouvre des urgences gynéco-obstétriques 24h/24

L’EHC développe dès le mois de février 2020 à l’Hôpital de Morges des urgences gynéco-obstétriques, ouvertes 24h/24 et 7j/7. Sortant du flux des urgences adultes, cette filière spécialisée permet une individualisation de la prise en charge spécifique de la femme pour des urgences gynéco-obstétriques et une limitation du temps d’attente.

Un accès plus direct
Les urgences gynéco-obstétriques s’adressent à toutes les femmes souffrant d’une pathologie d’ordre intime ou d’un problème gynécologique lié à une grossesse. Situées au 5ème étage de l’Hôpital de Morges, elles sont directement accessibles sans passer par les urgences adultes ou l’accueil de l’Hôpital de Morges.  Sur place, une sage-femme accueille et évalue le degré d’urgence de chaque cas. Les patientes sont ensuite installées dans une salle de consultation puis examinées par un médecin gynéco-obstétricien. Une ligne téléphonique est aussi mise à disposition des patientes pour joindre la sage-femme de garde 24h/24, 7j/7 (079  139 13 48).

Une équipe dédiée
Les patientes bénéficient d’une approche complète et individualisée avec une équipe médico-soignante spécialisée et expérimentée, composée d’une sage-femme et d’un gynéco-obstétricien. Les urgences gynéco-obstétriques de l’EHC font aussi partie du pôle mère-enfant de l’EHC qui comprend la Maternité, la Pédiatrie, les Urgences pédiatriques et l’Unité de consultation gynéco-obstétrique.

Partager:

4 février 2020 : journée mondiale de lutte contre le cancer

Chaque année, près de 40'500 nouveaux cas de cancer sont détectés en Suisse et environ 16'700 décès surviennent suite au cancer. A l’occasion de la journée mondiale du cancer, l’EHC s’associe à la campagne internationale de sensibilisation et encourage la prévention. Parlez à votre médecin traitant des différents dépistages possibles et favorisez l’activité physique.

L’EHC organise aussi en mars 2020, un colloque d’adieu pour le Dr Lucien Perey, médecin chef du Service d’oncologie. Après de nombreuses années au service des patient.e.s de la région, le Dr Perey prend sa retraite et passe le flambeau à une nouvelle génération de médecins. Une belle occasion de remercier une équipe pluridisciplinaire et de discuter des nouvelles avancées dans l’oncologie.

Liens utiles :

Ligue contre le cancer
Ligue vaudoise contre le cancer
World Cancer Day

Partager:

Interview du Directeur général de l'EHC à la RTS

Réduire ou non le nombre d'hôpitaux en Suisse, la question divise.

Eclairages avec le Dr Mikael de Rham, Directeur général de l'EHC,  le conseiller d'Etat neuchâtelois en charge de la santé Laurent Kurth, Anne-Geneviève Bütikofer, directrice de H+, et Pauline de Vos Bolay sur le journal télévisé  19h30 de la RTS.

Partager:

Portes ouvertes organisées au Centre médical de Bussigny

L’Ensemble Hospitalier de la Côte (EHC) convie la population de la région aux portes ouvertes de son tout nouveau Centre médical à Bussigny, le samedi 1er février 2020 entre 10h00 et 14h00. Une belle opportunité offerte à tout un chacun de découvrir un centre médical de proximité, au design moderne et de rencontrer les équipes médicales qui accueilleront les patient·e·s.

Le Centre médical de Bussigny a ouvert récemment ses portes, le lundi 13 janvier dernier. Il affichait déjà quelque 200 rendez-vous pour des consultations avant même d’ouvrir, répondant aux besoins des futur·e·s patient·e·s de la région, en témoignant ainsi d’un beau démarrage pour l’EHC en ce début d’année 2020.

Le tout nouveau centre comprend des cabinets de médecine générale et de médecine spécialisée ainsi qu’un centre de proctologie, le ProctoCentre.  Les cabinets réunissent :

  • des médecins généralistes dont une praticienne en hypnose médicale
  • des spécialistes FMH en orthopédie, en gynécologie, en gastro-entérologie et hépatologie
  • des chirurgiens
  • une spécialiste en endocrinologie et en diabétologie.

A l’occasion des portes ouvertes, chacun·e pourra ainsi rencontrer les équipes médicales et découvrir les espaces neufs du centre. L’événement est ouvert à toutes et à tous, petits et grands et une collation vous sera offerte pendant l’événement.

Partager:

L’EHC encourage la recherche médicale auprès de ses collaboratrices et collaborateurs

La Commission médicale de l’EHC et le Dr Stefan Bauer, médecin-chef du Service d’orthopédie, investissent dans les Fellowships BMJ CR (British Medical Journal Case Reports) pour permettre aux médecins, assistants, physiothérapeutes et autres collaborateurs médicaux de l’EHC de soumettre sans frais des « case reports », toutes disciplines médicales confondues, sur les plateformes BMJ CR et PubMed pendant une année.

BMJ est une des revues médicales les plus lues au monde. La rédaction des « case reports » y est relativement simple, grâce à l’aide d’un modèle structuré. Le taux d’acceptation de la revue BMJ CR est de 60% avec un index sur la plateforme PubMed (medline), le principal moteur de recherche de données bibliographiques sur la biologie et la médecine.

Le Dr Fabio Poroes, ancien assistant en chirurgie, publiera le premier case report de l’EHC en 2020 avec un sujet sur l’épaule, sous la supervision du Dr Stefan Bauer, intitulé : “Atypical biceps related complication of proximal humerus fractures leading to internal shoulder impingement due to tendon stump dislocation.”

L’EHC encourage ses collaboratrices et collaborateurs ainsi que les médecins des centres médicaux de l’EHC à soumettre des cas intéressants à BMJ. La revue s’intéresse notamment aux cas avec des leçons cliniques, les cas rares ainsi que ceux sur des nouvelles techniques. Contactez le Dr Stefan Bauer par email pour obtenir les codes d’accès.

Partager:

L’EHC s’engage dans le programme pilote « Progress! COM-Check - Sécurité chirurgicale »

L’EHC s’engage dans le programme pilote « Progress! COM-Check - Sécurité chirurgicale », conduit par la Fondation Sécurité des patients Suisse. Ce programme vise l’amélioration continue et durable de la sécurité des patients en chirurgie, un engagement permanent à l’EHC. L’EHC a effectivement été l’un des premiers établissements, en Suisse romande à mettre en application la check-list du bloc opératoire avec un suivi rigoureux du bon renseignement de cette dernière.

L’EHC a pris l’initiative, sous la houlette de sa Direction générale, de mobiliser dans la démarche de ce programme, la quasi-totalité des disciplines médicales de l’hôpital, à savoir l’orthopédie, la chirurgie, la gastro-entérologie, la chirurgie vasculaire, la gynécologie et l’anesthésie. Des représentant·e·s des soignant·e·s sont également impliqués.

 « Ce projet permettra de vérifier la bonne réalisation de la check-list en bloc opératoire, par des observations de terrain. » précise Laure-Line Lebrun, Chargée de la sécurité des patients à l’EHC. Chaque membre de l’équipe du bloc s’arrêtera effectivement dans son activité, avant une intervention en bloc opératoire, pour partager les informations de la check-list et les contrôler en coordination avec ses collègues. Les interventions testées durant cette étape pilote sont destinées à être rendues publiques à l’issue du programme.

Le programme national pilote « Progress! COM-Check - Sécurité chirurgicale »  démarre en janvier 2020, avec une séance de lancement le 16 janvier 2019, et dure jusqu’en avril 2021. Il s’inscrit notamment dans le cadre de la « Stratégie fédérale en matière de qualité dans le système de santé suisse » qui a pour objectif d’améliorer la sécurité chirurgicale par l’utilisation systématique et correcte de cette check-list.

Légende de la photo (de droite à gauche) :

  • Dr Xavier Morisod (Médecin chef en anesthésie à l’EHC),
  • Dr François Saucy (Médecin chef en chirurgie vasculaire à l’EHC),
  • Eric Janicaud (Directeur du Département soins aigus et réadaptation à l’EHC),
  • Tony Gratet (Infirmier en anesthésie SMUR à l’EHC) 
  • Laure-Line Lebrun (Chargée de la sécurité des patients à l’EHC).

 

Partager:

Des urgences ophtalmologiques à l’EHC

Depuis l’automne 2019, l’Ensemble Hospitalier de la Côte prend en charge les urgences ophtalmologiques à Renens. Le Dr Olivier Richoz, médecin spécialiste en ophtalmologie, propose désormais une consultation d’urgence, sur appel, du lundi au samedi au sein du Centre médical du Simplon.

A Renens, le Dr Olivier Richoz bénéficie d’un plateau technique ultra-moderne qui lui permet d’offrir un suivi ambulatoire complet sur rendez-vous et d’intervenir en cas d’urgence ophtalmologique. Il prend notamment en charge les pathologies suivantes :

  • Consultation et suivi ophtalmologiques, prescription de lunettes
  • Dépistage et suivi du glaucome
  • Dépistage et suivi de la dégénérescence liée à l’âge (DMLA)
  • Dépistage et suivi de la rétinopathie diabétique
  • Ophtalmologie pédiatrique
  • Chirurgie de la cataracte et des paupières

En cas de problème urgent lié à vos yeux ou à des troubles de la vision, vous pouvez contactez le 021 552 12 65, un numéro exclusivement dédié aux urgences ophtalmologiques. Ces dernières sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8h15 à 19h00 et le samedi, de 9h00 à 13h00.

Plus d’information sur https://www.ehc-vd.ch/prestation/ophtalmologie

Partager:

Le nouveau Centre médical de Bussigny et le Centre de proctologie de l’EHC ouvrent leurs portes

Situé en plein cœur de Bussigny, le tout nouveau centre médical de l’EHC a accueilli ses premiers patients hier matin, dans un bâtiment flambant neuf. Ce dernier comprend des cabinets de médecine générale et de médecine spécialisée ainsi qu’un centre de proctologie, le ProctoCentre. Avec cette ouverture, l'EHC démarre fort l'année 2020 en poursuivant son développement, qui passe par la création de centres médicaux de proximité pour répondre aux besoins de la population locale.

Les cabinets du Centre médical de Bussigny réunissent des médecins généralistes (Dr Alexis Morales Boscan) dont une praticienne en hypnose médicale (Dre Elise Cotasson), des spécialistes FMH en orthopédie (Dr Nicolas Rueff), en gynécologie (Dre Bojana Ivanovic), en gastro-entérologie et hépatologie (Dr Stéphane Lelouch), des chirurgiens (Dre Céline Duvoisin Córdoba et le Dr David Petermann) et une spécialiste en endocrinologie et en diabétologie (Dre Antía Juane Cobián). Le Centre médical est également équipé de manière à pouvoir réaliser, sur place, les principales investigations (radiologie et laboratoire) et les actes de soins standards.

L’offre du ProctoCentre est, quant à elle, nouvelle et se distingue par son niveau de spécialisation, avec une prise en charge dédiée des patients et de leurs différentes pathologies proctologiques comme les dysfonctions du rectum et de l’anus. Pour ce faire, deux spécialistes en chirurgie (la Dre Céline Duvoisin Córdoba et le Dr David Petermann) travaillent de manière complémentaire au ProctoCentre et leur équipe est articulée de manière qualitative à celle de l’Hôpital de Morges. Le ProctoCentre bénéficie également d’un plateau technique ultra-moderne et de l’utilisation des dernières techniques de pointe dans le domaine de la proctologie.

Enfin, la prise en charge des patients se fait de manière interdisciplinaire, associant à la fois des gastro-entérologues, des physiothérapeutes, des diététiciennes, des gynécologues ainsi que des dermatologues.  Grâce à tous ces équipements et à ses équipes dédiées, le Centre médical de Bussigny dispose des meilleures conditions pour garantir une excellente qualité dans la prise en charge de ses patients.

Découvrez les articles dans la presse :

Journal de Morges, Pénurie de généralistes à Morges (janvier 2020)

Journal de la région de Cossonay, Généralistes et proctologie (janvier 2020)

Partager:

Pages