News

Accueillir la vie : témoignages de deux sages-femmes à l’EHC

Cécile Blumenfeld et Marie-Véronique Faes, toutes deux sages-femmes à l’EHC, nous présentent leur profession et leur quotidien à la maternité de l’Hôpital de Morges, détenteur du label « Hôpital Ami des bébés » (UNICEF Suisse et Liechtenstein). « Dans un cadre stimulant et à taille humaine, notre maternité permet d’exercer une activité diversifiée, alliant le respect de la physiologie à la qualité des soins » résument ainsi Cécile Blumenfeld et Marie-Véronique Faes. Outre la polyvalence qui permet de pratiquer son métier dans les différents secteurs de la maternité, ces dernières soulignent le « bel esprit de collaboration, de bienveillance et de solidarité » qui anime des équipes multigénérationnelles et motivées. « Chacune partage ses compétences et son savoir-faire avec les autres, que ce soit, par exemple, au niveau du savoir clinique, du shiatsu ou de l’utilisation du ballon pour les jeunes mamans. »

Ainsi, toute nouvelle sage-femme rejoignant l’équipe sera accompagnée, coachée et formée dès son arrivée selon nos pratiques. Les valeurs humaines sont au centre de la relation de confiance qui s’établit avec les (futur·e·s) jeunes parents qui sont accueillis dans le respect, l’écoute avec un suivi personnalisé de la consultation à l’accouchement ainsi que durant le post-partum. Un environnement sécurisant et stimulant, pour susciter de nouvelles vocations !

L’EHC recrute

Entreprise formatrice et l’un des plus grands employeurs de la région, l’EHC recherche des sages-femmes animé·e·s par ce bel état d’esprit et possédant un tel niveau de compétence. Découvrez les offres en cours sur le site Emploi de l’EHC.

Partager:

La cardiologie en 5 questions

Comment fonctionne le cœur ? Quels sont les troubles du rythme cardiaque les plus fréquents ? Comment traite t-on la maladie coronarienne et l'insuffisance cardiaque ? Découvrez dans cette courte vidéo, l’ensemble des prestations offertes à nos patient·e·s par l'équipe de cardiologie de l'EHC, sous forme de questions-réponses.

 

Partager:

L’hypnose, une approche largement pratiquée à l’EHC

L’EHC propose un accompagnement en hypnose pour ses patient·e·s depuis plusieurs années, dans de nombreux services. Au début des années 1990 déjà, l’EHC commençait à former ses soignant·e·s à l’hypnose, dans le cadre de sa participation à un Programme National de Recherche (PRN) dans ce domaine. Depuis, l’accompagnement en hypnose est proposé notamment en anesthésie, en radiologie, en oncologie, en urologie, en cardiologie, mais également dans le Secteur mère-enfant, en antalgie et au CCA (Centre de chirurgie ambulatoire) ainsi qu’en médecine générale. Un bénéficiaire âgé claustrophobe relate ainsi avoir vécu son IRM comme un voyage sur la lune tandis qu’une patiente extrêmement anxieuse face à son anesthésie s’endort, accompagnée par la voix d’un praticien, « en pensant aller aux Maldives ».

L’hypnose est également pratiquée au bénéfice des patient·e·s, en cabinet, par la Dre Anne Chollet, au Centre médical d’Echichens et par la Dre Elise Cotasson au Centre médical de Bussigny.

Comment se déroule l’accompagnement en hypnose à l’Hôpital de Morges ?

Catherine Jeanfavre, technicienne en radiologie médicale à l'EHC et hypnothérapeute médicale, propose depuis 5 ans un accompagnement en hypnose dédié aux patient·e·s de l’Hôpital de Morges, dans le cadre des examens médicaux (avant et pendant ces derniers). Elle offre également une préparation aux patient·e·s une semaine avant une intervention médicale, généralement lors d’une pré consultation. Elle a mis également en place à l’EHC un cycle de formation de pratique de l’hypnose. A titre d’exemple, quelque 400 séances d’accompagnement ont ainsi réalisées en radiologie l’an dernier à l’Hôpital de Morges.

Comment bénéficier de l'hypnose ?

Les médecins traitant·e·s peuvent solliciter, auprès des équipes de l'Hôpital de Morges, un accompagnement en hypnose dans le cadre d’un certain nombre d’examens médicaux de leurs patient·e·s. Les patient·e·s peuvent également demander le même type d’accompagnement aux soignant·e·s.

Quels sont les avantages de l'hypnose ?

Elle permet notamment :

  • de diminuer significativement un certain nombre de symptômes en lien ou pas avec les soins tels la douleur ou l’anxiété
  • d’apaiser les manifestations d’angoisses ou de phobies chez les patient·e·s

Témoignages

  • Lors de la pose d'un cathéter dans la veine d'un enfant de 6 ans, patient en pédiatrie à l'Hôpital de Morges, une soignante formée en hypnose a simulé un jeu avec des papillons de couleurs. Elle a expliqué à l'enfant que l'un des papillons allait se poser délicatement sur son bras pendant la pose du cathéter. Après cette intervention, l'enfant a souri et rapporté qu'il n'avait "rien senti".
  • Un bénéficiaire âgé claustrophobe préparé et accompagné avec de l’hypnose pour son examen IRM, relate avoir vécu son IRM comme un voyage sur la lune qu’il rêvait de faire tandis qu’une patiente extrêmement anxieuse face à son anesthésie s’endort, accompagnée par la voix d’un praticien, en pensant aller aux Maldives.
  • Un patient en urologie, sous cystoscopie pour le retrait d’un drain J, a fermé les yeux et s’est assis dans le meilleur fauteuil de son chalet. Il avait une vue spectaculaire et pendant l’examen il a observé chaque sommet des montagnes environnantes.

 

Partager:

Printemps de la poésie : l’EHC fait entrer la poésie dans ses hôpitaux et ses EMS

L’EHC s’associe au « Printemps de la poésie » en faisant entrer la poésie au sein de ses hôpitaux et de ses EMS afin de la rendre accessible à ses patient·e·s et résident·e·s et de transporter chacun·e dans un magnifique univers. À l’instar d’autres institutions hospitalières de Suisse romande, l’EHC a souhaité participer activement à cette action, portée notamment par la Dre Julie Delaloye Ducrey, médecin et poète. Une brochure regroupant l’ensemble des poèmes sera remise à tous les patient·e·s et résident·e·s et des cartons sur les plateaux-repas avec les poèmes seront distribués du 22 mars au 4 avril 2021.

Depuis 2016, dans le cadre du « Printemps de la poésie » et sur l’initiative de la Dre Julie Delaloye, médecin spécialisée en maladies infectieuses et soins intensifs à l’EHC, ont lieu chaque année des distributions de poèmes, des lectures, ainsi que des expositions dans les institutions sanitaires, afin de faire entrer la poésie au cœur même de l’hôpital et de la rendre ainsi accessible à toutes et tous.

Suite à un appel à poèmes adressé à une trentaine de poètes romands, quelque 300 textes ont été offerts en 2021. « Cette année, les hôpitaux de Suisse romande ont décidé de s’unir autour de la poésie, avec le projet commun d’une distribution de poèmes sur les plateaux-repas destinés aux personnes hospitalisées, afin de faire résonner ensemble une voix de vitalité et de solidarité »  précise ainsi la Dre Julie Delaloye Ducrey, sur la démarche de l’action du « Printemps de la poésie ».

En 2020, fortement marqué par la crise sanitaire, l’hôpital est devenu plus que jamais le cœur battant de notre société. Lieu de bouleversements, mais également de formation, de transmission, de joie, l’hôpital a su se réorganiser et faire face à cette pandémie sans précédent. Certes en se cloisonnant, d’une part pour faire barrière contre l’épidémie, mais surtout en se réinventant à chaque instant pour continuer à faire exister les liens humains, essentiels, qui s’y nouent.

Une expérience qui a été vécue, au quotidien sur les différents sites de l’EHC, dans les hôpitaux et également les EMS. Dès lors,  « offrir un moment de poésie, de détente et de plaisir – un moment à part – à nos patient·e·s et à nos résident·e·s nous a semblé absolument essentiel, dans un contexte de pandémie, parfois compliqué à vivre »  explique Florence Renggli, Responsable de la Communication à l'EHC. « Nous espérons que chacun·e ressentira, à la lecture de ces poèmes, une belle énergie printanière ainsi que de l’inspiration. »

Retrouvez plus d’informations et le programme complet de la campagne sur  printempspoesie.ch.

Partager:

Journée internationale des droits de la femme : leadership féminin à l'heure de la CoVID-19

En ce 8 mars 2021, l'ONU annonce le thème pour la journée internationale des droits de la femme :
"Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la CoVID-19". Une occasion de mettre en lumière les efforts déployés par de nombreuses femmes dans le monde entier dans le contexte de la crise sanitaire.

À l'EHC, les collaboratrices représentent plus de 77% de l'ensemble du personnel. Nous en profitons pour saluer leur immense travail depuis le début de cette pandémie durant laquelle, chaque jour, elles œuvrent avec engagement au service de nos patient·e·s et résident·e·s. MERCI Mesdames !

Partager:

Triple reconnaissance en formation postgraduée pour le Service de chirurgie de l’EHC

Chaque année, l’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM) renouvelle ses reconnaissances.

A l’instar des années précédentes, le Service de chirurgie de l’EHC s’est vu à nouveau décerner 3 reconnaissances pour la formation postgraduée en chirurgie, en chirurgie viscérale et en chirurgie générale et traumatologie.

Le Service de chirurgie réunit 4 médecins chef·fe·s, 2 chef·fe·s de clinique et 16 médecins assistant·e·s.

Ces reconnaissances sont le fruit du travail et de l'implication de l'ensemble de l'équipe du service et de ses médecins chef·fe·s Dre Céline Duvoisin Cordoba, Dr Alain Garcia, Dr Luca Di Mare et Dr David Petermann.

Partager:

Certification du Service de chirurgie vasculaire de l'EHC pour la formation post-graduée

Le Service de chirurgie vasculaire de l'EHC a reçu de l'Institut suisse pour la formation médicale post-graduée et continue (ISFM) un certificat pour la formation post-graduée.

La formation post-graduée au sein du service est une préoccupation quotidienne des cadres afin de soutenir et promouvoir une éducation de qualité dans un environnement de travail agréable. Ce certificat est le témoin de l’engagement de l'ensemble de l'équipe du service et de ses médecins chefs Dr Hervé Probst et Dr François Saucy.

Partager:

Vaccination CoVID-19 : 230 personnes vaccinées dans les EMS de l’Ensemble Hospitalier de la Côte en deux jours

En parfaite adéquation avec le plan de vaccination de la Suisse et du canton de Vaud, l’EHC franchit une nouvelle étape importante dans la protection des personnes vulnérables contre la CoVID-19, avec la vaccination de près de 230  personnes dans les trois EMS de l’EHC. L’institution poursuit ainsi sa mission de santé au service de la population de la région.

En deux jours, de jeudi 14 janvier à vendredi 15 janvier 2021, une équipe mobile s’est déplacée dans les EMS Parc de Beausobre, EMS Nelty de Beausobre et EMS d’Aubonne de l’EHC. Elle a ainsi pu vacciner près de 230  personnes, comprenant des résident·e·s des EMS, des bénéficiaires des CAT (Centres d’accueil temporaire) et des locataires des logements protégés ainsi que les collaborateur·trice·s de ces institutions.

« Cette campagne de vaccination est une excellente nouvelle pour les résident·e·s, qui n’auront plus besoin d’observer de quarantaine, ils pourront rendre visite à leurs proches ou partager un repas avec eux, et participer aux animations organisées pour toute l’institution » explique André Jordan, Directeur de l’Hébergement de l’EHC.

Gratuit, le vaccin se fait sur une base volontaire et permet de protéger les personnes les plus vulnérables que sont notamment les résident·e·s des EMS, ainsi que l’ensemble des collaborateur·trice·s qui s’engagent au quotidien à leur service.

Retrouvez les différents critères d’éligibilité, ainsi que les contre-indications à la vaccination (grossesse, réaction allergique sévère, fièvre, quarantaine, test positif à la CoVID-19) sur le site coronavax.ch

Photo : Résidente de l’EMS Parc de Beausobre de l’EHC vaccinée le 15 janvier 2021 © Maud Guye-Vuillème pour l’EHC

Partager:

Les vaccinations contre la CoVID-19 débutent aujourd’hui à l’Ensemble Hospitalier de la Côte : Prof. Jacques Dubochet et son épouse sont parmi les premiers vaccinés

À l'instar des autres centres de vaccination dans le canton de Vaud, l'Ensemble Hospitalier de la Côte débute, ce 11 janvier 2021, les vaccinations contre la CoVID-19 au Centre CoVID-19 des Pâquis à Morges. Le Prof. Jacques Dubochet, prix Nobel de chimie 2017, son épouse Christine Dubochet et le Dr Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois, figurent parmi les premières personnes à être vaccinées aujourd’hui.

À l'heure actuelle, il n'existe malheureusement pas de traitements médicamenteux suffisamment efficaces pour empêcher les formes graves de la CoVID-19 et malgré les mesures de protection en vigueur, la maladie continue à se répandre dans la population. L'arrivée du vaccin est donc significative dans la lutte contre la CoVID-19 et un pilier dans la prévention de cette maladie. Voilà pourquoi, l’EHC encourage vivement la population à se faire vacciner, et ce afin de se protéger, de protéger ses proches, les patient·e·s les plus vulnérables et de préserver les capacités des structures de soins.

Gratuit, le vaccin se fait sur une base volontaire et s'adresse dans un premier temps au groupe prioritaire suivant :

  • personnes âgées de 75 ans ou plus
  • résident·e·s et personnel des EMS
  • personnes vulnérables avec une maladie chronique à haut risque
  • personnel de santé en contact régulier avec des patient·e·s CoVID-19 ou des patient·e·s particulièrement vulnérables (immunosupprimé·e·s, gériatriques)

Les différents critères d'éligibilité, ainsi que les contre-indications à la vaccination (grossesse, réaction allergique sévère, fièvre, quarantaine, test positif à la CoVID-19) sont définis sur le site coronavax.ch.

Vaccinations au Centre CoVID-19 des Pâquis à Morges

Dès aujourd’hui, le Centre CoVID-19 des Pâquis propose des vaccinations. La prise de rendez-vous est possible sur le site coronavax.ch, après avoir complété l’évaluation en ligne. Pour toute question ou une prise de rendez-vous par téléphone, la hotline cantonale est également à disposition au n° 058  715  11  00. Le vaccin Pfizer/BioNTech réalisé au centre nécessite 2 doses à un intervalle d'un mois. Le jour de la vaccination, un deuxième rendez-vous sera alors fixé pour la deuxième dose.

En parallèle de l’ouverture des centres de vaccination, des équipes de vaccination mobiles se rendront dans les EMS ces prochaines semaines, pour vacciner les résident·e·s et les collaborateur·trice·s.

Photos

Photo 1 : Prof. Jacques Dubochet, prix Nobel de chimie 2017, vacciné au Centre CoVID-19 des Pâquis © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC
Photo 2 : de gauche à droite, Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC, Dr Antoine Pasche, pneumologue à l’EHC et responsable du Centre CoVID-19 des Pâquis, Mme Christine Dubochet, Prof. Jacques Dubochet, Mme Anne Durrer, Directrice adjointe des soins à l’EHC, Dr Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois et M. Jean-Marie Surer, Président du Conseil d’administration de l’EHC © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC

Partager:

La Covid ne prend pas de vacances: Noël à l’Hôpital de Morges

Au cœur de la pandémie CoVID-19, les équipes du   Matin et de   20 minutes  sont venues en ce jour de Noël pour un reportage immersion à l’Hôpital de Morges, à la rencontre des soignant·e·s, des médecins, de la Direction et des patient·e·s de l’EHC.

Joyeux Noël à tous nos patient·e·s et à l’ensemble de nos équipes !

Découvrez le reportage ici. 

Partager:

Pages

Je m'abonne

Magazine Côteàcôte

Découvrez nos dernières actualités en recevant le Côteàcôte !