News

Triple reconnaissance en formation postgraduée pour le Service de chirurgie de l’EHC

Chaque année, l’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM) renouvelle ses reconnaissances.

A l’instar des années précédentes, le Service de chirurgie de l’EHC s’est vu à nouveau décerner 3 reconnaissances pour la formation postgraduée en chirurgie, en chirurgie viscérale et en chirurgie générale et traumatologie.

Le Service de chirurgie réunit 4 médecins chef·fe·s, 2 chef·fe·s de clinique et 16 médecins assistant·e·s.

Ces reconnaissances sont le fruit du travail et de l'implication de l'ensemble de l'équipe du service et de ses médecins chef·fe·s Dre Céline Duvoisin Cordoba, Dr Alain Garcia, Dr Luca Di Mare et Dr David Petermann.

Partager:

Certification du Service de chirurgie vasculaire de l'EHC pour la formation post-graduée

Le Service de chirurgie vasculaire de l'EHC a reçu de l'Institut suisse pour la formation médicale post-graduée et continue (ISFM) un certificat pour la formation post-graduée.

La formation post-graduée au sein du service est une préoccupation quotidienne des cadres afin de soutenir et promouvoir une éducation de qualité dans un environnement de travail agréable. Ce certificat est le témoin de l’engagement de l'ensemble de l'équipe du service et de ses médecins chefs Dr Hervé Probst et Dr François Saucy.

Partager:

Vaccination CoVID-19 : 230 personnes vaccinées dans les EMS de l’Ensemble Hospitalier de la Côte en deux jours

En parfaite adéquation avec le plan de vaccination de la Suisse et du canton de Vaud, l’EHC franchit une nouvelle étape importante dans la protection des personnes vulnérables contre la CoVID-19, avec la vaccination de près de 230  personnes dans les trois EMS de l’EHC. L’institution poursuit ainsi sa mission de santé au service de la population de la région.

En deux jours, de jeudi 14 janvier à vendredi 15 janvier 2021, une équipe mobile s’est déplacée dans les EMS Parc de Beausobre, EMS Nelty de Beausobre et EMS d’Aubonne de l’EHC. Elle a ainsi pu vacciner près de 230  personnes, comprenant des résident·e·s des EMS, des bénéficiaires des CAT (Centres d’accueil temporaire) et des locataires des logements protégés ainsi que les collaborateur·trice·s de ces institutions.

« Cette campagne de vaccination est une excellente nouvelle pour les résident·e·s, qui n’auront plus besoin d’observer de quarantaine, ils pourront rendre visite à leurs proches ou partager un repas avec eux, et participer aux animations organisées pour toute l’institution » explique André Jordan, Directeur de l’Hébergement de l’EHC.

Gratuit, le vaccin se fait sur une base volontaire et permet de protéger les personnes les plus vulnérables que sont notamment les résident·e·s des EMS, ainsi que l’ensemble des collaborateur·trice·s qui s’engagent au quotidien à leur service.

Retrouvez les différents critères d’éligibilité, ainsi que les contre-indications à la vaccination (grossesse, réaction allergique sévère, fièvre, quarantaine, test positif à la CoVID-19) sur le site coronavax.ch

Photo : Résidente de l’EMS Parc de Beausobre de l’EHC vaccinée le 15 janvier 2021 © Maud Guye-Vuillème pour l’EHC

Partager:

Les vaccinations contre la CoVID-19 débutent aujourd’hui à l’Ensemble Hospitalier de la Côte : Prof. Jacques Dubochet et son épouse sont parmi les premiers vaccinés

À l'instar des autres centres de vaccination dans le canton de Vaud, l'Ensemble Hospitalier de la Côte débute, ce 11 janvier 2021, les vaccinations contre la CoVID-19 au Centre CoVID-19 des Pâquis à Morges. Le Prof. Jacques Dubochet, prix Nobel de chimie 2017, son épouse Christine Dubochet et le Dr Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois, figurent parmi les premières personnes à être vaccinées aujourd’hui.

À l'heure actuelle, il n'existe malheureusement pas de traitements médicamenteux suffisamment efficaces pour empêcher les formes graves de la CoVID-19 et malgré les mesures de protection en vigueur, la maladie continue à se répandre dans la population. L'arrivée du vaccin est donc significative dans la lutte contre la CoVID-19 et un pilier dans la prévention de cette maladie. Voilà pourquoi, l’EHC encourage vivement la population à se faire vacciner, et ce afin de se protéger, de protéger ses proches, les patient·e·s les plus vulnérables et de préserver les capacités des structures de soins.

Gratuit, le vaccin se fait sur une base volontaire et s'adresse dans un premier temps au groupe prioritaire suivant :

  • personnes âgées de 75 ans ou plus
  • résident·e·s et personnel des EMS
  • personnes vulnérables avec une maladie chronique à haut risque
  • personnel de santé en contact régulier avec des patient·e·s CoVID-19 ou des patient·e·s particulièrement vulnérables (immunosupprimé·e·s, gériatriques)

Les différents critères d'éligibilité, ainsi que les contre-indications à la vaccination (grossesse, réaction allergique sévère, fièvre, quarantaine, test positif à la CoVID-19) sont définis sur le site coronavax.ch.

Vaccinations au Centre CoVID-19 des Pâquis à Morges

Dès aujourd’hui, le Centre CoVID-19 des Pâquis propose des vaccinations. La prise de rendez-vous est possible sur le site coronavax.ch, après avoir complété l’évaluation en ligne. Pour toute question ou une prise de rendez-vous par téléphone, la hotline cantonale est également à disposition au n° 058  715  11  00. Le vaccin Pfizer/BioNTech réalisé au centre nécessite 2 doses à un intervalle d'un mois. Le jour de la vaccination, un deuxième rendez-vous sera alors fixé pour la deuxième dose.

En parallèle de l’ouverture des centres de vaccination, des équipes de vaccination mobiles se rendront dans les EMS ces prochaines semaines, pour vacciner les résident·e·s et les collaborateur·trice·s.

Photos

Photo 1 : Prof. Jacques Dubochet, prix Nobel de chimie 2017, vacciné au Centre CoVID-19 des Pâquis © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC
Photo 2 : de gauche à droite, Dr Mikael de Rham, Directeur général de l’EHC, Dr Antoine Pasche, pneumologue à l’EHC et responsable du Centre CoVID-19 des Pâquis, Mme Christine Dubochet, Prof. Jacques Dubochet, Mme Anne Durrer, Directrice adjointe des soins à l’EHC, Dr Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois et M. Jean-Marie Surer, Président du Conseil d’administration de l’EHC © Maud Guye-Vuillème pour l'EHC

Partager:

La Covid ne prend pas de vacances: Noël à l’Hôpital de Morges

Au cœur de la pandémie CoVID-19, les équipes du   Matin et de   20 minutes  sont venues en ce jour de Noël pour un reportage immersion à l’Hôpital de Morges, à la rencontre des soignant·e·s, des médecins, de la Direction et des patient·e·s de l’EHC.

Joyeux Noël à tous nos patient·e·s et à l’ensemble de nos équipes !

Découvrez le reportage ici. 

Partager:

Joyeuses fêtes 2020

Alors que les fêtes s’approchent sur une note à la fois teintée d’incertitude et d’optimisme, l’EHC vous remercie pour votre confiance et vous présente ses meilleurs vœux en images. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes.

Vidéo : © Laura Juliano pour l'EHC

Partager:

L’Ensemble Hospitalier de la Côte accorde une prime à son personnel : un geste exceptionnel et unique pour un engagement sans faille en 2020

Le Conseil d’administration et la Direction générale ont décidé d’accorder une prime exceptionnelle et unique au personnel afin de le remercier de son engagement sans faille en 2020. Le montant de la prime s’élève à Fr. 1’000.-- pour les collaborateur·trice·s soumis·e·s à la CCT San et CCT MédAss et Fr. 250.-- aux apprenti·e·s et aux stagiaires sous contrat EHC. Les Médecins-cadres ainsi que les membres de la Direction générale ont décidé de renoncer à cette prime.

La pandémie du CoVID-19 a mis le monde entier sous une pression énorme et l’Ensemble Hospitalier de la Côte n’y a évidemment pas échappé. A l’instar de nombreux acteurs de santé, l’EHC a dû relever de très importants défis depuis mars 2020.

Notre institution a pris ses responsabilités, avec humilité ainsi que l’entrepreneuriat qui la caractérise, et a apporté une réponse parfaitement adéquate à la prise en soin de tous les patient·e·s et résident·e·s atteint·e·s du CoVID-19 mais également de l’ensemble de la population de la région, atteinte dans sa santé, qui a eu besoin de nous.

Cette crise sanitaire ayant provoqué une crise financière, l’EHC a dû mettre en oeuvre un plan d’économie sans précédent. Grâce au personnel, à son engagement sans faille et à ses efforts au quotidien, l’EHC est parvenu à réaliser ce plan particulièrement ambitieux. Sans le soutien des collaborateur·trice·s, l’EHC n’aurait pas réussi à atteindre ces résultats.

Le Conseil d’administration et la Direction générale souhaitent remercier sincèrement l’ensemble des équipes pour tout le travail accompli. Cette période a été d’une exigence extrême, qui a certainement eu des répercussions sur la vie de famille et le bien-être du personnel, et qui aura nécessité que ce dernier puise dans ses réserves de force et de résilience pour y faire face.

Afin de témoigner de sa reconnaissance la plus profonde, le Conseil d’administration a décidé de restituer au personnel une partie des économies réalisées et d’octroyer une prime unique et exceptionnelle de Fr. 1'000.-- pour l’année 2020 aux collaborateur-trice-s de l’EHC soumis à la CCT San et CCT MédAss et de Fr. 250.-- aux apprenti·e·s et stagiaires sous contrat EHC. Les Médecins-cadres ainsi que les membres de la Direction générale renoncent à cette prime.

Partager:

ATSSO : d’une reconversion professionnelle à un pilier du bloc opératoire

Quatre assistant·e·s techniques spécialisé·e·s en salle d’opération (ATSSO) de l’Hôpital de Morges reviennent sur leurs parcours. Ils nous présentent une profession polyvalente et dynamique, à la croisée de l’humain et de la technologie, au cœur du bloc opératoire.

Vrai couteau suisse du bloc opératoire

Un·e ATSSO prévoit et manipule le matériel technique nécessaire à chaque intervention chirurgicale. Il·elle accueille et installe le·la patient·e dans la salle d’opération. « Savoir accueillir un patient, le mettre en confiance est notre premier devoir, mais l’installer dans les règles de l’art est notre tâche la plus importante » explique Patricia Karius, ATSSO à l’Hôpital de Morges. Arrivée dans ce milieu il y 36 ans, elle se lie par hasard d’amitié avec des collaborateur·trice·s de garde du bloc opératoire et découvre une profession fascinante. « J’ai postulé dès qu’une place s’est libérée et je ne l’ai jamais regretté depuis ! »

L’ATSSO contribue également au bon déroulement des interventions chirurgicales, en manœuvrant des machines complexes, telles que des amplificateurs de radiologie et en soutenant l’équipe du bloc avec l’apport de matériel. « Il faut être organisé, curieux, répondre à des tâches exigeantes et être à l’écoute, tout en ayant l’opportunité d’assister à des interventions concernant de nombreuses pathologies », précise, quant à elle, Sarah Bouquet.

De belles reconversions

Ancienne bouchère-charcutière, Sarah Bouquet a toujours eu un grand intérêt pour le monde médical. Ne s’épanouissant pas dans son univers professionnel, elle a postulé au CHUV et s’est lancée dans une carrière qui la passionne aujourd’hui encore. Tout comme elle, Stefan Arlt a réalisé un virage à 180 °C et a abandonné son activité de libraire après 20 ans. « À 41 ans, j’ai tout remis en question en quittant un confort un peu trop moelleux à mon goût. Après un stage au CHUV, j’ai été engagé à Morges en 2009 et ne regrette pas un instant ce changement de cap. » Aurélie Schopfer, mère de trois enfants, a aussi longtemps travaillé dans plusieurs domaines, allant d’assistante en pharmacie à masseuse. Elle a fini par se lancer dans l’aventure médicale pour découvrir le bloc opératoire : « pour moi, le métier d’ATSSO me permet d’avoir des journées captivantes, variées où l’on apprend sans cesse. »

Tous les quatre s’accordent à dire que « le bloc opératoire est comme une famille, chaque corps de métier (chirurgien·ne, instrumentiste, anesthésiste, ATSSO) est un maillon d’une chaîne qui ne peut fonctionner sans les autres. La profession d’ATSSO est polyvalente, humaine, collégiale, curieuse, inventive et en constante évolution. »

L’EHC recrute

Entreprise formatrice et l’un des plus grands employeurs de la région, l’Ensemble Hospitalier de la Côte recherche des candidat·e·s motivé·e·s pour se former à cette profession et recrute régulièrement des ATSSO. Découvrez les offres en cours sur le site Emploi de l’EHC.

Plus d’information  :
Association des Assistants Techniques Spécialisés en Salle d’Opération

Partager:

Une offre médicale complète en gare de Morges pour les patient·e·s de la région

Dans une logique de service à la population, l’Ensemble Hospitalier de la Côte va ouvrir, en juillet 2021, une nouvelle antenne dans le quartier des Halles à Morges. Cette dernière rassemblera les quatre pièces d’un puzzle cohérent : une permanence médicale, une maison de la garde, un centre d’endoscopie digestive et des consultations spécialisées. Objectifs : répondre aux besoins spécifiques des habitant·e·s de la région et diminuer les délais d’attente aux urgences de l’Hôpital de Morges.

C’est au sein de nouveaux locaux flambants neufs situés en plein centre-ville de Morges et à deux pas de sa gare que les quatre entités verront le jour l’an prochain. La permanence médicale proposera des urgences ambulatoires. Elle sera complétée par une maison de la garde — permettant aux docteurs d’assurer leurs gardes au sein d’un seul et même lieu à tour de rôle — d’un centre d’endoscopie digestive et des consultations spécialisées. Ces trois dernières entités sont en cours de préparation, en collaboration avec différents partenaires  de l’EHC : les médecins généralistes de la région pour la maison de la garde et le Dr David Mondada, gastro-entérologue à Morges, pour le centre d’endoscopie digestive.

« La nouvelle antenne du quartier des Halles sera très en phase avec notre mission. Elle reposera sur une offre moderne, accessible, alignée avec les besoins et les attentes des patient·e·s » explique Dr Mikael de Rham, Directeur général à l’EHC. « Ce sera, enfin, un moyen de résoudre la question des délais d’attente aux urgences et une opportunité de plus, de rapprochement élégant et proportionné entre une structure hospitalière et les médecins installés de la région. »

Photo du quartier des Halles à Morges © CFF Immobilier

Partager:

CoVID-19 : préserver le lien entre les résident·e·s des EMS et leurs proches

Le Département Hébergement de l’EHC utilise à bon escient les moyens digitaux, qu’il adapte en continu en cette période de 2ème vague de pandémie de CoVID-19, pour préserver les liens entre les résident·e·s des EMS et leurs proches, et communiquer des informations essentielles sur l’évolution de la situation sanitaire. Des équipes socio-culturelles à celles des soins, en passant par celles des systèmes d’information et de la communication : chacun·e travaille main dans la main, en interdisciplinarité. Illustrations.

« Notre priorité est de tout faire pour préserver les contacts entre les résident·e·s et leurs proches » explique Olivier Talon, Responsable socio-culturel et SAMS au Département Hébergement de l’EHC. Dans la gestion de la pandémie de CoVID-19, « au-delà des pathologies, la santé globale des résident·e·s comprend la santé mentale qui passe par les liens avec les proches. »

Pour ce faire, deux outils digitaux ont été lancés cet automne — sous la houlette de Sven Penelle, Directeur du Département des Systèmes d’information — qui ciblent trois publics différents : les proches-aidants, les responsables thérapeutiques et les responsables administratifs. Premièrement, un agenda en ligne permet aux proches des résident·e·s de réserver des rendez-vous pour des visites. Il est en outre possible d’appeler les réceptions des EMS pour obtenir de l’aide pour les réservations. Les rencontres avec les résident·e·s peuvent se dérouler soit en parloir, soit autour d’une table à la cafétéria (dans le respect des mesures barrières) ou encore à distance en visioconférence (WhatsApp ou Skype). Les agendas sont adaptés en temps réel, selon les sites des EMS et en fonction de l’évolution épidémique. Cet outil permet un meilleur confort dans la prise de rendez-vous avec les résident·e·s et une confirmation de rendez-vous est envoyée par SMS. Par ailleurs, des envois groupés de SMS sont effectués régulièrement par le Département Hébergement depuis le 21 octobre 2020, contenant des informations importantes destinées aux proches des résident·e·s et aux responsables administratifs et thérapeutiques.

Ce sont ainsi plus de 350 personnes qui ont reçu ces SMS concernant, par exemple, les dispositifs en place dans le contexte actuel : accès à la cafétéria de l’EMS, au parloir, ou organisation d’un appel vidéo avec les résident·e·s atteint·e·s par le CoVID-19. Le ciblage des SMS a également été affiné de manière extrêmement précise : il permet d’envoyer les messages à une catégorie de proches, seulement concerné·e·s par les résident·e·s d’une unité précise dans un EMS, par exemple, dans le cas où un·e résident·e est atteint·e du CoVID-19.

En cette période spéciale, le Département Hébergement de l’EHC peut compter sur le soutien des autres départements de l’EHC (Systèmes d’information, Communication) qui œuvrent en étroite collaboration, ainsi que sur le renfort de la PCi (Protection Civile) pour l’accueil de visiteur·teuse·s.

Partager:

Pages

Je m'abonne

Magazine Côteàcôte

Découvrez nos dernières actualités en recevant le Côteàcôte !