Message d'état

  • Active context: ehc
  • Active context: clone_of_ehc_specialistes

Un véhicule sur-mesure pour le SMUR de Morges

Le 5 juillet 2018, le SMUR de Morges a inauguré son nouveau véhicule. Un outil de travail crucial pensé dans les moindres détails pour faciliter les quelque 800 interventions annuelles du service aux quatre coins du district. Le 3e de son histoire, née au début des années 2000.

Avec ses presque 150 000 kilomètres et bientôt huit ans de bons et loyaux services, le véhicule d’intervention du SMUR rattaché à l’EHC avait fait son temps. « Comme c’est un véhicule qui ne circule que sur des courses urgentes, il souffre un peu plus qu’un autre », sourit Marc Maiandi, infirmier responsable depuis 2015 du Service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) morgien. Un service qui a bénéficié du financement de la Santé publique vaudoise pour acquérir son nouveau véhicule, indispensable à sa mission.

« Entre la demande à la Santé publique et la réception du véhicule, en passant par son cahier des charges et les aménagements intérieurs demandés au concessionnaire, le projet aura duré un an », souligne l’infirmier spécialisé, au bénéfice d’une vingtaine d’années d’expérience dans les interventions extrahospitalières. Le modèle choisi par le SMUR de l’EHC est identique à celui de ses cousins d’Yverdon et de Nyon : un break BMW 4X4 automatique, la marque offrant le meilleur rapport qualité/prix lors de l’appel d’offres lancé par le canton. Un véhicule pratique, facile à prendre en main par l’infirmier SMUR qui le conduit et qui répond à une longue liste d’exigences, à l’image des airbags à l’avant et à l’arrière.

Rapidité d’engagement et sécurité

« L’aménagement du cockpit, qui comprend aussi une tablette et un GPS, a été pensé pour être extrêmement ergonomique », poursuit Marc Maiandi, pour qui la rapidité d’engagement et la sécurité constituent les critères clés. L’aménagement arrière (coffre) a également été fabriqué sur-mesure — une première de ce type pour un véhicule BMW —, dans le but d’éviter que le matériel de soin ne pénètre dans l’habitacle en cas freinage d’urgence ou d’accident. Une réflexion menée en amont et jusque dans les moindres détails par l’infirmier et son équipe, forts de leur large expérience du terrain extrahospitalier.

Particularité du SMUR de Morges, ses neuf soignants sont tous des infirmiers anesthésistes. Un choix institutionnel qui remonte à sa création au début des années 2000, sous l’impulsion du médecin anesthésiste Dominique Chédel, qui voyait une complémentarité de compétences entre un médecin assistant en médecine interne et un infirmier anesthésiste. « C’est un tandem optimal que d’autres SMUR du canton nous envient », note Marc Maiandi. Un tandem qui profite donc depuis cet été d’un véhicule flambant neuf, prêt à intervenir en moins de quinze minutes aux quatre coins du district ainsi que dans tout l’Ouest lausannois.

Etablissement: